3 études universitaires ont mesuré l’impact du rire dans les entreprises

Classé dans : Médias, Recherches | 0

1/ L’étude Beckman, Regier et Young :

Publication Journal of Primary Prevention  , 2 mars 2007, Vol 28 , No 2.

une étude a été conduite aux États-Unis en 2007, pour analyser les effets du Yoga du rire sur le rendement des individus en milieu de travail.

L’auto-efficacité, ou sentiment d'efficacité personnelle, influence nos choix, les efforts que nous faisons pour atteindre un but, notre persistance et notre endurance face aux entraves, aux contretemps et aux difficultés, et ce que nous ressentons quand nous nous efforçons d'atteindre un objectif.
Le sentiment d'efficacité personnelle affecte donc le rendement du personnel en milieu de travail.

Les mesures d'auto-efficacité ont été effectuées une semaine avant, une semaine après, et de 60 à 90 jours après la série de séances quotidiennes de Yoga du rire (15 minutes de rire par jour pendant 14 jours).
Résultat : une amélioration sensible de tous les paramètres étudiés, avec amélioration de 100% dans plusieurs domaines.
À remarquer, la longue durabilité des effets bénéfiques du Yoga du rire.

2/ L’étude S-VYASA

A perit de démontrer l'efficacité du yoga du rire sur les professionnels de l'informatique pour surmonter le stress professionnel (http://lou.pm/bfr): Les résultats du groupe qui avait ri montrent une diminution significative des émotions négatives (-27%), du niveau de cortisol (-28%), de la perception du stress (-11%) et de l’alexithymie (difficulté à identifier les ressentis et à distinguer entre les ressentis et les sensations corporelles provenant d’une augmentation des émotions. -9%), tandis que les émotions positives augmentaient (+17%), indiquant une augmentation significative de l’intelligence émotionnelle.

3/L’étude de l’université Deakin (http://lou.pm/ms):

le PDG de Laughter Yoga Australia, Merv Neal, aux côtés de
avec une équipe de recherche à l'Université Deakin, a offert le personnel d'une entreprise de Melbourne la possibilité de participer à des cours quotidiens de Yoga du rire. Les membres du personnel ont volontairement assisté aux séances.
Avant, pendant et après le cours du programme, les participants ont également volontairement rempli un questionnaire conçu
évaluer l'impact psychologique du Yoga du rire.
Un effet instantané a été obtenu et les participants se sont sentis mieux immédiatement. Les participants ont fait état d’une plus grande satisfaction professionnelle et un plus grand bien-être au travail à la fin du programme, même au-delà de la fin de la session. Une satisfaction générale dans la vie (+10.8%). Bien-être subjectif : +5%. Bonne humeur+5.6%. Estime de soi : + 9%. Optimisme : + 8.7%. Contrôle ressenti : +4.5%. Bien-être au travail : 1.3%. Stress : -9.8%. Anxiété : – 5.9%. Dépression : -6%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.